Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





Conférenciers

Par ordre alphabétique:

 

Caroline St-Hilaire

Ancienne mairesse de la Ville de Longueuil, ex-présidente du conseil d’agglomération de Longueuil et vice-présidente du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal. Elle a été députée à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription québécoise de Longueuil—Pierre-Boucher sous la bannière du Bloc québécois de 1997 à 2008. Diplômée de l’UQAM en administration des affaires, elle est active dans le milieu culturel montréalais. Elle a été consultante chez MCMS Musique, administratrice à la Société du droit de reproduction pour les auteurs, éditeurs et compositeurs du Québec (SODRAC). Elle a apporté sa contribution à la fondation de la Société pour la promotion de la relève musicale de l’espace francophone (SOPREF). Durant ses quatre mandats en politique fédérale, Caroline St-Hilaire a été porte-parole de sa formation politique dans les dossiers de la condition féminine, des transports, des droits de la personne et du sport. Elle a également été leader parlementaire adjointe du Bloc québécois à la Chambre des communes. En septembre 2017, elle publie Se faire entendre, autobiographie dans laquelle elle révèle sa surdité et annonce quitter la vie politique.

 

 

Charles Martin M.P.O

Diplômé en orthophonie de l’Université de Montréal en 2007. Il est également titulaire d’une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique (ENAP). Depuis ses débuts professionnels, il a œuvré principalement en soins aigus et ambulatoire au centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) où il a développé une expertise pour l’évaluation et l’intervention des fonctions oro-pharyngo-laryngées auprès d’une clientèle ayant un cancer ORL. Conférencier lors de symposiums et congrès sur ce sujet, il a aussi participé à la formation des étudiants en orthophonie de l’Université de Montréal en tant que clinicien-invité dans des cours portant sur l’évaluation de la dysphagie. Parallèlement à sa pratique professionnelle, il a été président du comité de gestion de la qualité de la pratique professionnelle du Conseil Multidisciplinaire du CHUM, ainsi que secrétaire du comité exécutif de ce dernier.

 

Cindy Levesque-Boissonneault, M.Sc. Orthophoniste

Diplômée de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 2013, Cindy Levesque-Boissonneault œuvre depuis comme orthophoniste en soins aigus, en réadaptation intensive et en clinique externe au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ). Mme Levesque-Boissonneault a collaboré à différents projets de recherche comme étudiante puis comme auxiliaire de recherche. Elle compte maintenant parmi les chargés de cours du département d’orthophonie de l’UQTR. Passionnée de déglutition, elle assume la charge de cours en dysphagie adulte depuis 2017.

 

Dre Françoise P. Chagnon MDCM, FRCS, FACS, C.Dir.

Docteur Chagnon est un médecin spécialiste en Oto-rhino-laryngologie et en chirurgie cervico-faciale. Elle professe une expertise en phoniatrie au service des artistes de la scène. Elle agit à titre de médecin expert et d’évaluateur médical indépendant. Docteur Chagnon est administrateur de sociétés et Présidente du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada. Elle détient des privilèges au Centre Universitaire de Santé McGill, au Centre Hospitalier St- Mary’s et à l’Institut Universitaire de Gériatrie de Montréal.

 

Jeanne Choquette

Journaliste de formation, Jeanne Choquette a commencé sa carrière à la radio de Radio-Canada en Saskatchewan en 1981. En 1985, elle est devenue réalisatrice pour la télévision, d’abord à Regina, puis à Ottawa, de 1988 jusqu’à sa retraite en 2014. Elle a notamment été réalisatrice pour les émissions C’est ça la vie, avec Marcia Pilote, et Quelle histoire !, avec Clodine Desrochers. Elle a reçu son premier appareil auditif en 1982 et un deuxième en 1985. En 2010, elle a reçu un implant cochléaire à l’oreille droite, et un à l’oreille gauche en 2016. Elle est aujourd’hui vice-présidente d’Audition Québec.

 

Kahina Achili

Détentrice d’un Bac en Orthophonie de l’université d’Alger. Passionnée par la relation d’aide et les troubles d’apprentissage. Kahina travaille pour l’Association Québécoise des troubles d’apprentissage L’AQETA St-Léonard comme intervenante depuis octobre 2015. Son poste lui a permis de vivre une expérience de travail enrichissante auprès des personnes touchées par les troubles d’apprentissage.

Line Charron, M.O.A.

Madame Charron  a obtenu son diplôme de l’Université de Montréal en 1984.  Depuis 2000, elle travaille à  l’IRDPQ (institut de réadaptation en déficience physique de Québec).   Depuis 2007, elle est  formatrice en dyspraxie verbale  et elle enseigne à l’Université Laval et Université du Québec à Trois-Rivières.

Elle a développé une expertise avec la clientèle des enfants présentant une dyspraxie verbale et dans le domaine de la phonologie.  Elle a suivi de nombreuses formations sur la dyspraxie verbale avec entre autre  Edythe Strand, PhD, avec Shelley Velleman, PhD et Amy Meredyth , PhD.  Par ailleurs,  elle est certifiée « advanced and clinical expertise in childhood Apraxia of Speech » du groupe CASANA (childhood apraxia association of North America).

 

Mélanie Halley

Madame Halley est responsable de la formation et du support technique chez Haylem Technologies, entreprise éditrice du logiciel Lexibar. Diplômée en administration en 2014, c’est maintenant dans le monde du soutien offert aux personnes ayant un trouble d’apprentissage qu’elle souhaite se réaliser pleinement.  C’est avec un réel enthousiasme qu’elle vous présente l’ampleur du logiciel Lexibar et de comment celui-ci peut contribuer à la réussite de milliers de personnes.

 

Sarah Kirsch

Madame Kirsch est étudiante en deuxième année de maîtrise en travail social (Université de Moncton) et chargée de projet à l’association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA). Après avoir obtenu sa licence de langue des signes française à l’université de Poitiers (France), elle entreprend une maîtrise en travail social sur la thématique de l’implication des pères d’enfant ayant une surdité dans leur famille. Depuis 2015, elle est également la coordinatrice d’une équipe de recherche internationale concernant l’engagement des parents d’enfants sourds au sein des services.

 

Tony Leroux, Ph.D.

Monsieur Leroux est professeur titulaire à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal depuis 2013. Depuis 2016, il est est vice-doyen aux sciences de la santé depuis juin 2016.

En 1999, il obtient un doctorat en psychologie de l’Université Carleton (Ottawa) de même qu’une maîtrise en sciences biomédicales (option audiologie) et un baccalauréat spécialisé en audiologie de l’Université de Montréal. De 2003 à 2013, il a été responsable du site de recherche de l’Institut Raymond-Dewar, un Centre plurirégional de réadaptation spécialisé et surpécialisé en surdité et en communication où se trouve son laboratoire. Ses travaux de recherche portent notamment sur les effets du bruit sur l’audition et la santé.

Il est fréquemment sollicité par les organismes gouvernementaux nationaux et internationaux et par les médias pour son expertise des effets du bruit environnemental sur la santé. De 2004 à 2013, il a été directeur des programmes d’études de 1er et de 2e cycle en audiologie à l’École d’orthophonie et d’audiologie. De 2013 à 2015, il a été vice-doyen associé aux sciences de la santé et, de 2015 à 2016, vice-doyen adjoint aux études de 1er cycle et de cycles supérieurs à la Faculté de médecine.

 

Nicole Li-Jessen, Ph. D.

Madame Li-Jessen est professeure adjointe à l’École des sciences de la communication humaine et membre associée des départements d’otorhinolaryngologie et de génie biomédical de l’Université McGill. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en médecine personnalisée des troubles de la voix et coordonnatrice canadienne de la Journée mondiale de la voix. Elle a obtenu son diplôme en orthophonie clinique à Hong Kong et possède une longue expérience clinique des troubles de la voix et de la déglutition.

La Pre Li-Jessen intègre des méthodologies in vitro, in vivo et in silico afin d’élucider la réponse des patients aux lésions et aux interventions de réparation du larynx. L’objectif de ses recherches est de générer une plateforme informatique qui permettrait de guider les chirurgiens et les orthophonistes vers la meilleure méthode pour réparer une voix perdue. Les recherches de son laboratoire portent aussi sur les cellules et protéines impliquées dans les lésions et la réparation des cordes vocales à la suite d’un traumatisme chirurgical et vocal, ainsi que le rôle du stress biomécanique dans l’adaptation cellulaire et tissulaire. La Pre Li-Jessen collabore également avec des ingénieurs et des chirurgiens afin de concevoir un outil d’évaluation non effractif des pathologies des cordes vocales et de créer des biomatériaux pour la reconstruction des cordes vocales.

 

Carl Larocque

Monsieur Larocque est orthophoniste et est diplômé du programme de maîtrise en orthophonie de l’Université Laval en 2005. Il œuvre en soins aigus et ambulatoires au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), de même qu’en pratique privée à la clinique Jeunes Aventuriers. Il s’implique à l’AQOA depuis 2015 et siège sur le CA depuis 2016.

 

Vincent Martel Sauvageau, Ph. D

Vincent  Martel Sauvageau est orthophoniste et professeur adjoint au programme d’orthophonie de l’Université Laval depuis 2015. Il a complété son Ph. D. en médecine expérimentale à l’Université Laval avant d’effectuer un stage de recherche postdoctoral à l’University at Buffalo (NY). Ses principaux travaux de recherche portent sur les troubles de la parole et de la déglutition dans les conditions neurologiques chez l’adulte, notamment auprès de la maladie de Parkinson.

Il s’intéresse également à l’élaboration d’outils d’évaluation de la parole adaptés à la population franco-québécoise, de même qu’aux aspects méthodologiques associés à l’analyse du signal sonore. Il est affilié au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), à Québec.

 

Alexis Pinsonnault-Skvarenina

Monsieur Pinsonnault-Skvarenina est diplômé du programme de maîtrise professionnelle en audiologie de l’Université de Montréal depuis 2016. Il a participé à plusieurs projets de recherche, notamment sur des projets portant sur les effets du bruit sur l’audition et la santé.

En 2018, il a débuté des études doctorales en audiologie, sous la direction de Tony Leroux. Il travaille également en clinique privé, en plus d’offrir des services spécialisés de mesure de bruit, d’expertise-conseil et de formation. Alexis Pinsonnault-Skvarenina,  est également président élu de l’Association Québécoise des orthophonistes et des audiologistes depuis avril 2017.