Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





    Aphasie

    Définition

    L’aphasie est un trouble de langage qui survient le plus souvent suite à un accident vasculaire-cérébral, mais il peut également se manifester en présence d’un traumatisme crânio-cérébral ou d’une tumeur cérébrale. En fait, il apparait lorsqu’une lésion cérébrale touche les aires cérébrales responsables du langage, lesquelles sont principalement situées dans l’hémisphère gauche du cerveau. Des atteintes du langage sont aussi susceptibles d’être observées chez les individus présentant des maladies neuro-dégénératives.

    Manifestations

    Les déficits peuvent affecter les différentes sphères du langage qui comprennent la compréhension orale, l’expression orale, la lecture et l’écriture. En fonction des composantes touchées, il est possible de définir différents types d’aphasie tels que l’aphasie de Broca, de Wernicke, de conduction et l’aphasie mixte.

    Parmi les manifestations, on observe entre autres de l’anomie (manque du mot), des paraphasies (production d’un son ou d’un mot erroné), des néologismes (mot inventés), de l’agrammatisme et de la dyssyntaxie (difficulté à structurer les phrases), ainsi que des lacunes en compréhension de phrases simples ou complexes. Ces problématiques peuvent être relevées autant à l’oral qu’à l’écrit.

    Rôle de l’orthophoniste

    L’orthophoniste est le·la professionnel·le responsable de l’évaluation de ces déficits langagiers. Cette évaluation peut se faire au moyen de tests normés permettant d’établir un profil précis des forces et faiblesses de la personne atteinte d’aphasie. Il est également possible de la bonifier par l’emploi d’observations cliniques (ex.: observation de situations de conversation naturelles). Les situations de handicap vécues au quotidien sont souvent prises en considération afin de documenter la manière dont la participation sociale est affectée par l’aphasie (ex.: conversation au téléphone, sortie au restaurant, écoute de la télévision, etc.). De concert avec le·la patient·e et sa famille, un plan d’intervention comportant des objectifs spécifiques et concrets est élaboré. Ce plan vise généralement la récupération des capacités langagières et la mise en place de stratégies compensatoires permettant de pallier les situations problématiques (ex.: utilisation du geste, du pointage, du dessin, etc.). La thérapie peut s’effectuer par le biais d’activités structurées (ex.: description d’images, réalisation de consignes, etc.), de mises en situations fonctionnelles (ex.: simulation d’un rendez-vous à la banque, etc.), de conversations encadrées et de la remise d’exercices. Les modalités seront adaptées aux besoins spécifiques de l’individu et de son entourage.

    Ressources

    Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA)

    Groupe Des paroles dans le vent

    Projet de soutien aux proches des personnes aphasiques (Projet SAPPA)

    Théâtre aphasique

    Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ)

    American Speech and Hearing Association (ASHA)

    Nos actualités

    • Nos Actualités Plus d'information ...

      Communiqué officiel – Exercice de maintien de l’équité salariale 2010

      Un premier pas vers la pleine reconnaissance des orthophonistes et

      Plus Lire plus

      Communiqué pour diffusion immédiate

      L’Association québécoise des orthophonistes et audiologistes réagit aux développements en

      Plus Lire plus

      Orthophonistes et audiologistes à l’écoute

      QU’EST-CE QUE C’EST? Malheureusement, il peut être difficile d’avoir accès

      Plus Lire plus
    • Message board

      Welcome [nom-membre]

    Nos partenaires