Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





Dyscalculie

Définition

La dyscalculie est présente chez 3 à 6 % des enfants d’âge scolaire. Autrement appelée trouble des apprentissages en mathématiques, la dyscalculie est un trouble spécifique des apprentissages qui touche les mathématiques. Elle affecte les apprentissages dès les premières années de scolarité. Les difficultés sont durables et résistent aux interventions mises en place pour aider l’enfant. Toutefois, avec de l’aide et des outils adéquats, même un·e enfant qui présente une dyscalculie peut apprendre les mathématiques et compenser ses difficultés. La dyscalculie ne s’explique pas par une déficience intellectuelle, une acuité visuelle ou auditive non corrigée, un désordre neurologique (ex.: traumatisme crânio-cérébral), un trouble psychosocial, un manque d’instruction académique ou une instruction académique inadéquate.

Manifestations

Les déficits peuvent affecter les différents domaines des mathématiques. Un·e enfant dyscalculique peut présenter des difficultés au niveau du sens du nombre (percevoir, comprendre, manipuler les quantités), des symboles numériques (connaitre la comptine numérique, compter des objets, lire et écrire des nombres), du calcul (appliquer des procédures de calcul, connaitre les tables en mémoire) ou encore de la résolution de problèmes.

Rôles de l’orthophoniste

L’évaluation des capacités mathématiques, le diagnostic de la dyscalculie et l’intervention auprès des personnes présentant une dyscalculie ne sont des actes réservés à aucun ordre professionnel à ce jour. Toutefois, les orthophonistes sont des professionnel·les qui peuvent se charger de l’évaluation de ces déficits mathématiques. Cette évaluation peut se faire au moyen de tests normés permettant d’établir un profil précis des forces et faiblesses de la personne dyscalculique. Les observations cliniques (ex.: observation des stratégies) sont également des éléments importants de l’évaluation. En collaboration avec le·la patient·e et sa famille, un plan d’intervention comportant des objectifs spécifiques et concrets est élaboré. Ce plan vise généralement le développement des capacités mathématiques et la mise en place de stratégies compensatoires permettant de pallier les situations problématiques (ex.: utilisation de stratégies de calcul plus simples, de la calculatrice, etc.). L’intervention peut s’effectuer par le biais d’activités structurées et explicites (ex.: réalisation de calculs à l’aide d’une stratégie expliquée, etc.), de mises en situations fonctionnelles (ex.: simulation de résolution de problèmes, etc.) et de la remise d’exercices de pratique. Les modalités seront adaptées aux besoins spécifiques de l’individu.

Ressources      

Association canadienne des troubles des apprentissages (ACTA)

Association DYS, Regroupement de Parents d’Enfants DYS du Québec

Semaine des maths : En utilisant la Magie mathématique comme porte d’entrée, cette semaine offre des activités ludiques et participatives pour tous les jeunes, et ce durant l’année entière.

Bibliothèque nationale en mathématiques

Benhayou, M. (2018). La dyscalculie. Éditions Yanbow Al Kitab.

Brami, E. (2012). J’ai mal aux maths. Éditions Talents Hauts.

Lafay, A. (2013). Mathis n’aime pas les maths. Éditions Dominique et compagnie.

Ménissier, A. (2015). Je suis dyscalculique. OrthoÉdition.

Noreau, D. (2011). Elisabeth a peur de l’échec. Éditions Dominique et compagnie.

 

Nos actualités

  • Our Events Plus d'information ...

    La Journée de la santé auditive

    La journée de la santé auditive

    Plus Lire plus

    Programme de bourses d’étude d’Orthophonie et Audiologie Canada

    Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) offre plusieurs bourses d’études aux

    Plus Lire plus

    L’AQOA À LA RENCONTRE DES ÉLUS

    À la veille du Mois de la sensibilisation de l’audition

    Plus Lire plus

Nos partenaires