Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





    Neuropathie auditive

    Définition

    En temps normal, les neurones du nerf auditif envoient un message synchronisé permettant au système auditif d’interpréter la présence d’un son. Dans le cas d’une neuropathie auditive, il y a une perte de synchronie des messages véhiculés par les différentes fibres du nerf auditif en présence d’une bonne fonction de la cochlée. Cette dyssynchronie peut affecter l’acuité auditive (détection des sons), mais c’est généralement la perception de la parole qui est la plus touchée, ce qui se manifeste par une perte  de compréhension ou intelligibilité de la parole.

    Il existe différentes causes à la neuropathie auditive ainsi que différents lieux d’atteinte dans le système auditif. Les nouveaux-nés présentant certains facteurs de risque (ex.: surdité dans la famille, prématurité, hyperbilirubinémie, etc.) seraient plus à risque de souffrir de ce type d’atteinte. Dans plusieurs cas, l’atteinte serait d’origine héréditaire.

    Manifestations

    La neuropathie auditive se manifeste de façon très variable d’une personne à l’autre et parfois même d’une journée à l’autre pour un·e même patient·e, ce qui rend l’intervention complexe. Un suivi à long terme pour identifier les besoins du·de la patient·e est nécessaire. La personne touchée peut être fonctionnelle en milieu silencieux mais présenter des difficultés importantes en présence de bruit. Elle peut également présenter une acuité auditive normale mais ne pas parvenir à différencier les sons de la parole. Enfin, elle peut présenter une perte auditive, dont le degré peut varier de léger à profond. Dans tous les cas, les patient·e·s présentent des difficultés d’écoute en présence de bruit ambiant. En fonction de la perception de la parole du·de la patient·e, la neuropathie auditive peut occasionner des difficultés langagières.

    Rôle de l’audiologiste

    L’audiologiste est à même, à l’aide de mesures objectives et de tests comportementaux, de conclure à la présence d’une neuropathie auditive. De concert avec d’autres professionnels (ex.: orthophoniste, médecin ORL, etc.) et en fonction des situations de handicap rapportées, il·elle élabore un plan d’intervention en partenariat avec le·la patient·e et ses proches. Les interventions peuvent inclure l’essai d’un appareil auditif, l’implantation cochléaire, des thérapies individuelles en audiologie et en orthophonie, une sensibilisation des proches aux stratégies de communication, etc. Les recommandations varient selon les besoins de l’individu et de son entourage.

    Ressources

    Association des devenus sourds et des malentendants du Québec (ADSMQ)

    Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA)

    Indices du développement de la communication chez l’enfant (Santé et services sociaux du Québec, mai 2015)

    Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ)

    American Speech and Hearing Association (ASHA)

    Nos actualités

    • Nos Actualités Plus d'information ...

      Communiqué officiel – Exercice de maintien de l’équité salariale 2010

      Un premier pas vers la pleine reconnaissance des orthophonistes et

      Plus Lire plus

      Communiqué pour diffusion immédiate

      L’Association québécoise des orthophonistes et audiologistes réagit aux développements en

      Plus Lire plus

      Orthophonistes et audiologistes à l’écoute

      QU’EST-CE QUE C’EST? Malheureusement, il peut être difficile d’avoir accès

      Plus Lire plus
    • Message board

      Welcome [nom-membre]

    Nos partenaires