Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





    Trouble cognitivo-communicatif

    Définition

    Le trouble cognitivo-communicatif fait référence à des difficultés de communication dans le contexte d’atteintes cognitives (ex.: atteintes de l’attention, de la mémoire, de l’organisation, du traitement de l’information, du raisonnement, des fonctions exécutives). Ces difficultés de communication peuvent se traduire par des difficultés à s’exprimer, à comprendre, à lire, à écrire, à converser et/ou à interagir socialement. Elles surviennent généralement dans un contexte de traumatisme crânio-cérébral, d’accident vasculaire cérébral, de tumeur cérébrale et/ou de démence.

    Manifestations

    Le trouble cognitivo-communicatif se différencie de l’aphasie par le type d’atteintes cérébrales et par le profil de communication obtenu. Ainsi, dans le contexte d’un trouble cognitivo-communicatif, les atteintes touchent principalement les habiletés pragmatiques, le discours conversationnel, les habiletés lexico-sémantiques, la fluence verbale, la compréhension du langage indirect, la prosodie et le raisonnement verbal. Par conséquent, une personne présentant un trouble cognitivo-communicatif peut tenir un discours conversationnel divergent, confabulatoire et/ou désorganisé, faire des commentaires désinhibés, produire des persévérations verbales, avoir des difficultés à suivre une conversation et/ou à comprendre l’humour et les inférences, etc. Ces personnes sont souvent peu conscientes de leurs difficultés de communication.

    Le trouble cognitivo-communicatif peut donc avoir des impacts sur le plan fonctionnel (ex.: faire l’épicerie, planifier sa journée, prendre des rendez-vous, gérer ses finances), à l’école et au travail, et dans les interactions sociales, pouvant ainsi mener à l’isolement social.

    Rôle de l’orthophoniste

    Le rôle de l’orthophoniste consiste à évaluer les habiletés cognitivo-communicatives, offrir des traitements en fonction des déficits, mettre en place des stratégies de communication et/ou des moyens alternatifs de communication, sensibiliser les proches et les autres personnes gravitant autour de la personne affectée ainsi qu’adapter l’environnement au besoin.

    Ressources

    Association québécoise des traumatisés crâniens Montréal-Laval (AQTC)

    Fondation Martin-Matte

    Regroupement des associations de personnes traumatisées crâniocérébrales du Québec (RAPTCCQ)

    Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ)

    American Speech and Hearing Association (ASHA)

    Nos actualités

    • Nos Actualités Plus d'information ...

      Communiqué officiel – Exercice de maintien de l’équité salariale 2010

      Un premier pas vers la pleine reconnaissance des orthophonistes et

      Plus Lire plus

      Communiqué pour diffusion immédiate

      L’Association québécoise des orthophonistes et audiologistes réagit aux développements en

      Plus Lire plus

      Orthophonistes et audiologistes à l’écoute

      QU’EST-CE QUE C’EST? Malheureusement, il peut être difficile d’avoir accès

      Plus Lire plus
    • Message board

      Welcome [nom-membre]

    Nos partenaires