Besoin d'information?

Besoin d'information?

Besoins de support, un membre de l'association vous contactera dès que possible





    Trouble de la résonance et dysfonctions vélopharyngées

    Définition

    Un trouble de la résonance se définit par une vibration anormale du son de la voix à travers les différentes cavités orale, nasale et/ou pharyngée. La résonance d’un individu est déterminée par la forme et la dimension de ces cavités mais également par la longueur et la mobilité du voile du palais (aussi appelé mécanisme vélopharyngé). La transmission du son à travers les cavités peut donc être perturbée par une obstruction (ex.: congestion nasale) ou une dysfonction vélopharyngée (DVP). La DVP est un terme général pour représenter une fermeture inadéquate du voile du palais contre la paroi postérieure du pharynx. Lorsqu’un individu présente une DVP, celle-ci peut être d’origine anatomique (ex.: fissure palatine, post-adénoïdectomie) et/ou motrice (ex.: dysarthrie) et/ou en lien avec un mauvais apprentissage (ex.: surdité). La DVP a donc un impact inévitable sur la résonance mais également sur l’ensemble des paramètres de la parole.

    Manifestations

    Un trouble de la résonance peut se manifester par une hypernasalité (voix nasillarde), une hyponasalité (voix enrhumée), une résonance cul-de-sac (patate chaude) ou une résonance mixte. Par ailleurs, lorsqu’une DVP est présente, celle-ci peut affecter l’ensemble des paramètres de la parole, tels l’articulation, la fluidité, la phonation et la respiration. On pourrait entendre des consonnes orales transformées en consonnes nasales (ex: mémé pour bébé), du souffle nasal, des turbulences nasales ou des « mécanismes compensatoires » (ex.: coup de glotte). L’enfant pourrait également être incapable de souffler par la bouche et avoir des reflux de liquide ou de nourriture par le nez lorsqu’il·elle boit/mange.

    Rôle de l’orthophoniste

    L’orthophoniste est le·la professionnel·le responsable de l’évaluation et de l’intervention auprès personnes qui présentent des troubles de la résonance et des DVP. Une référence vers une équipe spécialisée pourrait alors  être recommandée. Par la suite, l’orthophoniste aidera son patient à améliorer sa résonance ainsi que les autres paramètres de sa parole par différents moyens (ex.: maintenir une bonne hygiène nasale, diriger l’air oralement, établir une pression intra-orale suffisante et préciser l’articulation).

    Ressources

    Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ)

    American Speech and Hearing Association (ASHA)

    Nos actualités

    • Nos Actualités Plus d'information ...

      Communiqué pour diffusion immédiate – Loi sur l’équité salariale

      Loi sur l’équité salariale: les orthophonistes et audiologistes du Québec

      Plus Lire plus

      Communiqué de l’AQOA: Anaïs Bouchard Poulin, loin d’être un cas isolé

      Communiqué de l’AQOA suite à la publication de l’article «

      Plus Lire plus

      Communiqué officiel – Exercice de maintien de l’équité salariale 2010

      Un premier pas vers la pleine reconnaissance des orthophonistes et

      Plus Lire plus
    • Message board

      Welcome [nom-membre]

    Nos partenaires